Et ma vulve ? Tu l’aimes ma vulve ? Si Jean-Luc Godard tournait Le Mépris en 2018, peut-être que Brigitte Bardot aurait prononcé une toute autre phrase culte. On peut rêver, non ? En tout cas, la vulve, c’est le sujet principal de The Project Wallflower. Un projet porté par un couple de néerlandais, Demi et Melroy, parents de deux petits garçons, de deux chiens, ils sont également vegan mais s’ils nous intéressent aujourd’hui c’est grâce à leur sublime projet qui fait honneur à la diversité… de la vulve.

Exit les petites vulves lisses et parfaites vues et revues dans les films porno depuis des dizaines d’années, leur crédo c’est « letting people see that diversity is reality », littéralement traduit par « montrer aux gens que la diversité, c’est la réalité » . Dans un monde où la labiaplastie (la chirurgie plastique pour modifier la taille ou la structure des grandes ou des petites lèvres entourant la vulve) est tendance chez les jeunes filles, ce couple d’artiste fait un gigantesque doigt d’honneur à la « normalité ». La vulve est multiple, la vulve est belle, votre vulve est unique, aimez-là, aimez-vous ! Nous on mettrait bien une petite vulve sculptée à la main dans notre intérieur.

Merveille d’internet, vous pouvez contacter Demi et Melroy et demander à recevoir la sculpture de votre propre vulve. Amen !


projectwallflower.com